Répondre à : Interview de Pierre Arrighi.

#3978
Pénélope
Modérateur

Déjà bravo pour l’initiative, et merci de penser à nous 🙂

En vrac et sans avoir lu le livre :

Exception faite bien sûr des Anglais, les succès de l’Uruguay durent-ils quoi que ce soit à l’un ou l’autre acteurs étrangers, ou furent-ils exclusivement un fait uruguayen, pleinement endogène?

Comment interpréter les tracasseries chroniques dont, ces dernières années, l’Uruguay a été l’objet pour ces 4 étoiles arborées sur son maillot, alors que pendant des décennies cela ne sembla pas susciter le moindre débat?

Y eut-il un fil conducteur entre les sacres mondiaux de la Celeste dans les années 1920, et celui de 1950?

Le football est, d’évidence, un marqueur fort de l’identité uruguayenne. Peut-on dater la genèse de ce lien ténu entre football et identité uruguayenne? Et procéda-t-il en amont d’une volonté politique, ou plutôt spontanément des succès glanés en football?

S’il fallait retenir une poignée de grandes figures pour expliquer la suprématie du football uruguayen dans la première moitié du XXème siècle, quelles seraient-elles?